A quelques pas de là…

Hong Kong: Live it, Love it!

Posted on: 15/09/2009

A l’heure où je vous écrit ces mots, la symphonie Koppu*, puissante, brutale, fait rage au dehors. De grosses gouttes de pluie viennent s’écraser violemment contre ma fenêtre, projetées à toute allure par des rafales de vent d’une intensité inouïe. Les bourrasques de ce zéphyr tourmenté secouent toutes les fenêtres de l’étage, provoquant l’ouverture brutale de celles dont les loquets, après huit années de bons et loyaux services, sont déjà encrassés par la rouille.

Fenêtre

C’est alors la panique dans la « shower room », dont les fenêtres sont laissées constamment ouvertes : tous aux armes, il faut se battre contre cette rouille et faire pivoter au moins un des deux loquets que comporte chaque fenêtre ! Empoignant qui une bouteille de gel douche, qui un ouvre-boîte, trois paires de mains s’affairent ici, tandis que deux autres s’engouffrent précipitamment dans la « common room » et dans les toilettes : tout doit être fermé.

Dans le calme relatif de la chambre, la petite Européenne que je suis équarquille les yeux, et sent son coeur se serrer… C’est qu’elle fait peur, Dame Nature, quand elle décide de reprendre ses droits. Pas plus affolés que ça, les locaux vaquent à leurs occupations habituelles. Habituellement bruyantes, aussi. Une de mes floormates (* camarades d’étage) passe même sa soirée dans la « common room », pourtant la plus bruyante de toutes les pièces de l’étage, à cause de ses nombreuses fenêtres dont on ne peut fermer qu’un loquet; à cause aussi du « ventilateur » qui sert à évacuer les odeurs : il donne directement sur l’extérieur et ses pales tournent à toutes vitesses, entraînées par le petit démon Koppu, déchaîné.

Au milieu de ce bouillonnement, je me souviens tout à coup d’une vidéo qu’on nous a projeté le jour de la cérémonie de bienvenue. Cela fait un moment que je voulais la partager avec vous…

Elle a été réalisée par le Tourism Board de Hong Kong, son Comité Touristique. Appréciez le contraste entre la violence extérieure et le climat de sérénité qui se dégage de ces images et de la musique… Remarquez le « kitsch » des slogans choisis… Moquez-vous, si vous le voulez, de ces images de propagandes qui reflètent si peu la réalité telle que moi, je vous la décris… Mais d’abord, n’a-t-on pas, en France aussi, ces images de propagandes régionales ? Et puis, qui suis-je pour vous présenter le « vrai Hong Kong » ?

(* http://www.catnat.net/alertes-et-suivis/alertes-a-vigilances/9866-14-au-1509–alerte-tempete-tropicale-koppu-pour-le-sud-de-la-chine)

Publicités
Étiquettes :

1 Response to "Hong Kong: Live it, Love it!"

Tu nous raconteeras le typhon et l’ambiance…entre vous à starr hall et ce qu’en di la population
raconte nous ta soirée de mercredi…:)…au plaisir de te lire.
ea

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Pour ne louper aucun article, abonnez-vous et recevez un email à chaque nouvel article publié. Pour cela, entrez votre adresse email dans le champ ci-dessous et cliquez sur "Je m'abonne !"

Catégories

Archives :

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :