A quelques pas de là…

« La part de l’autre. » E.E. Schmitt

Posted on: 22/01/2010

C’est au cours d’un déjeuner banal qu’un copain m’a posé cette question sibylline : « Qu’est-ce que tu penses de la vie ? » D’abord interloquée, j’ai ensuite posé mes baguettes pour réfléchir à ce concept de « vie », et surtout à ce qu’on en fait.

Comme je lui retournais la question, il m’a dit qu’il était d’accord avec moi sur un point : que la vie est faite de rencontres, et que c’est même ce qui en fait le sel. La part de l’autre, c’est cette influence que peuvent avoir les gens que l’on côtoie sur la personne que l’on devient. La part de l’autre, c’est aussi le rôle que l’on joue, nous-même, dans la construction de l’expérience d’autrui.

Je vis depuis cinq mois maintenant avec une jeune Hongkongaise de 18 ans, dans une chambre de 12 m². Je partage quatre cabines de douche et trois cabines de toilette avec vingt-trois personnes, et je partage trois ascenseurs avec 499 personnes. C’est une expérience de vie à nulle autre comparable. J’aurais beau vous décrire la promiscuité, l’étaler et l’étayer avec force de mots, nul n’est à ma place et nul ne peut savoir ce que c’est avant de l’avoir vécu. La part de cet autre, depuis cinq mois, c’est celle qui me rend tolérante, et ouverte. C’est celle qui pousse le concept de « partage » à son extrême. La part de l’autre, je l’avais déjà approchée, en tant qu’aînée d’une famille nombreuse. La part de l’autre, c’était alors la nécessité de fermer sa gu**** quand quelqu’un d’autre avait déjà eu l’idée de râler une demi-seconde avant vous, c’était le devoir d’accepter que la salle de bain soit prise alors qu’on n’a qu’une envie : dormir, c’est accepter de regarder le catch à la télévision le vendredi soir au lieu de se détendre devant une série niaise… ou c’est accepter de subir une série niaise le vendredi soir à la télévision, alors qu’on pourrait se distraire en regardant le catch !

La part de l’autre, c’est celle qui vous façonne, pour le meilleur et pour le pire. Beaucoup pensent que le pire laisse plus de traces que le meilleur… Est-ce totalement vrai ? Qu’est-ce qui vous construit plus : vos échecs, ou les regards d’amour (amicaux, fraternels, amoureux) posés sur vous dans ces moments là, et qui vous permettent de séparer votre être intime de l’échec ? Pour autant, faut-il obligatoirement des échecs et des moments difficiles pour que l’on se rende compte que l’on est aimé ? N’est-ce pas une simple propension de l’être humain à penser que quand tout va bien, ce n’est dû qu’à lui, et quand tout va mal, il s’en est sorti grâce aux autres ? Qu’en est-il de notre propre résilience ? Et si, simplement, être humain et être plus heureux, cela passait par l’acceptation, à chaque instant de notre vie, de la part de l’autre ?

Publicités

1 Response to "« La part de l’autre. » E.E. Schmitt"

« Qu’est-ce que tu penses de la Vie ? » peut être une question qui invite à se poser , à prendre le temps de se dire que la NAISSANCE à cette vie terrestre est déjà une sacrée chance (humainement et statistiquement) ! Et puis ,ensuite on déroule le ruban de sa vie qui s’imprime … Et on donne son avis sur « ce que l’on pense de sa vie »…
« La part de l’autre » nous construit singulier et contenporain de multes êtres vivants (en vie).
Comment cette part de l’autre peut-elle nous toucher , nous rencontrer et nous communiquer quelquechose qui va être assimiler/transformer…pour devenir (peut-être) une part de nous même ?
Parfois on croise ds notre vie d’autres vies ,on aime et on est teinté de la couleur de l’autre .On est imbibé(e) par un être different et exterieur à nous .
Seul l’amour qu’on PARTAGE alors , anime une part de nous même jusque là « en attente » de vibrationS…On comprend alors l’éveil …
Grande Question que : « la part de l’autre » …?…
Peut-on connaitre mieux l’autre que soi même ou inversement ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Pour ne louper aucun article, abonnez-vous et recevez un email à chaque nouvel article publié. Pour cela, entrez votre adresse email dans le champ ci-dessous et cliquez sur "Je m'abonne !"

Catégories

Archives :

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :