A quelques pas de là…

Windy City, Jour 1.

Posted on: 31/10/2011

Notre premier jour à Chicago. 

Il est 6h du matin lorsque nous atterrissons à Chicago, après deux vols mouvementés et pas beaucoup de sommeil. Notre premier réflexe ? Nous débarrasser de nos bagages à la réception de l’hôtel, et filer vers un café/restaurant/ « diner » à l’américaine nommé Lou Mitchell’s pour le petit déjeuner. En regardant autour de nous, nous commençons à comprendre pourquoi tant de gens font grand cas de l’architecture de Chicago :

Nous passons également devant la Water Tower, ou château d’eau. Construit en 1869, le château d’eau est l’un des plus anciens bâtiments de Chicago. Il est aussi l’un des seuls à ne pas avoir brûlé dans le Grand Incendie qui a ravagé la ville en 1871. En regardant cette « monstruosité châtelaine avec des boîtes de poivres collées un peu partout » (de l’avis d’Oscar Wilde) on peut deviner ce à quoi ressemblait la ville avant la reconstruction.

Le petit déj’ avalé (pour parenthèse, j’ai mangé la meilleure pancake de toute ma vie !), nous filons direction la Willis Tower :

Du haut de ses 442 mètres (pour comparaison, la Tour Eiffel mesure 324m), cet édifice fut longtemps le plus haut bâtiment du monde, surpassant même les tours jumelles du World Trade Center de New York. L’aventure de la Sears Tower commence en 1969, lorsque l’entreprise Sears décide de rassembler ses 350 000 employés sous un même toit. Elle fait alors appel à un groupe d’architectes parmi les plus visionnaires de l’époque : Skidmore, Owings et Merrill et leur confie l’érection du bâtiment sur un périmètre limité, dans un quartier de Chicago en plein développement, et qui deviendra rapidement le centre des affaires de la ville. Les architectes concluent rapidement à l’impossibilité de construire une tour qui soit suffisamment haute pour accueillir tous les employés, tout en étant suffisamment stable pour résister au vent. Ils imaginent alors un système ingénieux :

Une structure tubulaire à étage multiple. Différentes tours viendront flanquer la tour principale, « s’arrêtant » avant elle afin de lui assurer l’assise et la stabilité nécessaire sur plusieurs étages. De cette façon, seule une vingtaine d’étage culmine au-dessus des autres tours. La prise au vent s’en trouve donc considérablement réduite. Le titre de « plus haut édifice du monde » fut ravi à la Sears Tower par la tour Taipei 101 de Taiwan, construite en 2004 et culminant à 449m. Les années passant, l’entreprise Sears décida de sous-louer de plus en plus d’étage, afin de faire face à des coûts grandissants. Elle évacua totalement le bâtiment en 1992 puis le vendit. En 2009, un groupe londonien, le Willis Group Holdings, décida de louer la majorité du bâtiment. On lui accorda donc le droit de rebaptiser la tour en « Willis Tower ».

La vue depuis le haut de la Willis Tower est impressionnante :

Nous nous dirigeons ensuite vers le « Pier » pour le déjeuner, ainsi qu’une croisière sur le lac Michigan. Chicago se trouve en effet au bord de l’un de ces Grands Lacs, tellement vaste que l’on se croirait en face d’un océan.

Infatigables malgré une arrivée matinale, nous enchaînons avec une balade à vélo autour du lac :

Tous en songeant, rêveurs, au fait que de l’autre côté du lac, c’est déjà le Canada…

Publicités
Étiquettes : , ,

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Pour ne louper aucun article, abonnez-vous et recevez un email à chaque nouvel article publié. Pour cela, entrez votre adresse email dans le champ ci-dessous et cliquez sur "Je m'abonne !"

Catégories

Archives :

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :