A quelques pas de là…

Harcèlement de rue. Que répondre à « T’es bonne » ?

Posted on: 11/03/2013

La scène se passe au sortir de la gare. Nous sommes le 8 mars, journée internationale des droits de la femme. Je traîne une valise à roulette. Une amie m’accompagne. En passant devant un groupe de sympathique jeunes gens, nous nous faisons apostropher :

« Hé lay-dizzz ! T’as b’soin d’aide ? Viens, j’vais t’aider ! »

A ce moment précis, il me vient à l’esprit cette question évidente, qu’on s’est toutes déjà posée : POURQUOI ??!! Comme on n’a toujours pas de réponse, et qu’on s’est déjà toutes retrouvées dans cette situation, j’ai décidé d’agir.

 Guide pratique de survie dans la rue :

Vous marchez dans la rue. Vous passez devant un groupe, et l’un des mecs vous aborde (oui en général, ils sont courageux. Ils font ça en bande.) :

« Hé ! Miss France ! Miss Monde ! »

Option 1 : Vous faites comme si vous n’aviez pas entendu, et continuez votre chemin.

Déjà, je suis navrée, mais il faut bien que quelqu’un vous le dise: c’est pas très crédible (non, vraiment, j’vous assure). Vous êtes passée à 30 centimètres du type, il s’est adressée à vous avec le volume sonore d’un concert de Nirvana, vous avez forcément entendu.

Ce qu’il risque de se passer si vous continuez votre chemin : « Nan, j’rigole ! Toi, c’est Miss Moche ! Miss Monstre ! »

Option 2 : Vous vous arrêtez et vous adressez au type : « On me demande ? »

Ce qu’il risque de se passer : Le type ne s’attend probablement pas à ce que vous vous arrêtiez. Il vous agresse comme ça, sans raison, précisément parce qu’il sait que personne ne répond. Il vous rappelle que ce trottoir, c’est CHEZ LUI, que c’est lui qui commande, qui décide comment vous avez le droit de vous habiller, vous maquillez, quelles pompes vous pouvez porter si vous voulez pas vous faire emm*rder. Soit il se dégonflera (« Nan, j’rigole ! Toi, c’est Miss Moche ! Miss Monstre ! ») et vous serez revenue à l’option 1. Pas de gains, mais pas de pertes non plus, et le type aura au moins vu qu’il s’adressait à un être humain et pas seulement un corps qui ne répond pas. Soit, c’est le plus probable, il continuera la conversation, avec toujours autant de classe.

« Ca te dit de sucer ma glace deux boules pour te rafraichir ? »

Option 1 : Vous optez pour le même langage fleuri : « Ecoute, si t’as un miroir dans le slip, j’me verrais bien dedans. »

Option 2 : Vous optez pour le mépris : « Ca dépend. [Regard de haut en bas.] En fait, toi t’es comme une crevette. Tout est bon, sauf la tête. »

Option 3 : Vous jouez sur ses préjugés certainement homophobes (un homme qui traite les filles avec si peu de respect n’en a probablement pas plus pour les homos) : « Moi non, mais mon copain cherche un mec pour la nuit. Ca t’intéresse ? »

Ce qu’il risque de se passer : Si le jeune homme opère en bande, il y a de grandes chances pour que ses copains lâchent un : « Ohhh ! », hilares. Evidemment, il y a toujours la possibilité pour que le dit jeune homme revienne à sa technique de défense de base (« Nan, j’rigole ! Toi, c’est Miss Moche ! Miss Monstre ! »). A ce moment-là, soit vous choisissez de partir avec un : « C’est ça, ouais. En tout cas merci, j’ai bien rigolé ! » Soit vous poussez encore un peu votre avantage, parce que c’est fou ce qu’on s’amuse.

Suite de l’option 1, Bien-sûr-grand-fou-prends-moi-partout : « J’suis sûre, ton père, c’est un voleur. Il a piqué le plus grand baobab du monde pour le foutre dans ton caleçon ! » ou la version suédoise : « Ton père, il bosse chez Ikéa ? Parce que t’es vachement bien monté ! » Pour les plus courageuses, rajouter : « Tu m’fais voir ? »

Suite de l’option 2, Jamais-d’la-vie-t’es-tout-pourri : « En fait, t’es pas mal, mais t’es trop jeune pour moi. T’as pas un grand frère ? » Pour les plus courageuses, pendant qu’il s’étrangle : « Un grand père peut-être ? »

Suite de l’option 3, Les-mecs-aussi-ça-sait-sucer : « Allez ! Change de crémerie ! On va golri ! » Pour les plus courageuses, pendant que ça monte au cerveau : « En plus, mon mec acheté un nouveau costard. Tu devrais le voir sans. »

Essayez, et venez me raconter par email ! 😉

Publicités
Étiquettes : ,

6 Réponses to "Harcèlement de rue. Que répondre à « T’es bonne » ?"

Les commentaires de rue sont souvent l’expression d’une culture où un homme est en droit d’aborder une femme , l’inverse serait « déplacé » …
Un homme qui drague , c’est un mec , un vrai !
Une femme qui drague est une salope !! c’est bien connu !
Pour autant , les hommes en bande ne sont pas très courageux ..ils essayent de croire à leur pouvoir sur un être dit » inferieur » !!!
Mais ,il faut aussi ajouter que certaines femmes font tout pour aller dans le sens le l’abaissement des femmes ( femme objet / femme qui valorisent …une voiture !!! etc….) .
Pour autant , n’est-ce pas lié au milieu social où on a évolué ????
Il en faut pour tout le monde !!!!
Où se trouve les vraies limites de la dignité ?
Un garçon qui aborde une fille , sous l’angle : « viens par ici poupée pour voir si t’es bonne  » n’est déjà plus ds la catégorie des hommes ..c’est un animal sexué …bien ou mal …où se place la limite de sa dignité à lui ???
Et la fille qui répond pour tenter de l’éduquer…va-t-elle faire mouche ou perdre son temps …?
C’est aussi un problème …le temps / la société / nos valeurs / l’inertie …et le présent où quand on se fait aborder il faut avoir du dépondant …!
Quand ,on entend Mme Batho ,ministre de la France , expliquer , qu’avec un bac ,elle n’a aucun métier en poche mais qu’elle a bénéficié d’une règle de parité pour avoir un tel poste …cela fait peur …!
Où sont les femmes qui méritent mieux que leur statut de seconde ????
Où sont les femmes qui sont d’abord des être humain de valeur avant d’être « des humains sexués »…?
Où sont les hommes qui croient en l’égalité réelle et intellectuelle des hommes avec les femmes ????
Les femmes d’avant guerre étaient soumises à leur mari …les femmes des années 1980 ont cru au changement vers l’égalité en cumulant leur métier = vie professionnelle et leur vie de maman …et demain …les femmes de VINGT ans aujourd’hui imposeront quel équilibre ?
Il faut toujours croire en demain …
DEMAIN EST DEJA UN AUTRE JOUR …

[…] vu du succès de l’article sur le harcèlement de rue (« Que répondre à : T’es bonne ? »), j’ai pensé qu’il me fallait pousser le raisonnement un cran plus loin. Laissons les […]

[…] me montrer !" Ce qu’elles peuvent être vulgaire. Gilles a horreur de ces remarques, il ne sait jamais comment réagir. Evidemment, ces femmes ne s’en prennent jamais à lui quand elles sont seules. C’est […]

moi je réponds : t’as un problème connard? tu veux que j’téclate la gueule? Pour le moment çà a calmé tout le monde! Bruce Lee a montré une méthode en cas d’agression, crever les yeux avec nos ongles, coup de pied entre les jambes, coup de pied au genoux par le côté, et quand l’agresseur est par terre, le terminer par coup de poing a la trachée artère sous le menton. oui çà calme!!

C’est sûr, c’est radical. ^^ Le seul problème est que c’est un poil illégal de frapper quelqu’un qui ne vous a pas frappé d’abord. C’est ce qui fait la différence entre la légitime défense et l’agression. En tout cas, bravo d’avoir assez de sang froid pour répondre aussi franchement !

[…] ? Comme une femme sur cinq, je me prends des remarques sexistes dans la tronche au travail. Comme toutes les femmes (98%), je subis des agressions verbales quand je me promène dans la rue. Je regarde les mêmes séries sexistes, les mêmes films sexistes que tout le monde, […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Pour ne louper aucun article, abonnez-vous et recevez un email à chaque nouvel article publié. Pour cela, entrez votre adresse email dans le champ ci-dessous et cliquez sur "Je m'abonne !"

Catégories

Archives :

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :